Annales par Tacite Tacite

Annales

Titre de livre: Annales

Auteur: Tacite Tacite


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Annales.pdf - 34,629 KB/Sec

Mirror [#1]: Annales.pdf - 32,939 KB/Sec

Mirror [#2]: Annales.pdf - 24,246 KB/Sec

Tacite Tacite avec Annales

Livres connexes

I. Rome fut d’abord soumise à des rois. L. Brutus fonda la liberté et le consulat. Les dictatures étaient passagères ; le pouvoir décemviral ne dura
pas au delà de deux années, et les tribuns militaires se maintinrent peu de temps à la place des consuls. La domination de Cinna, celle de Sylla, ne
furent pas longues, et la puissance de Pompée et de Crassus passa bientôt dans les mains de César, les armes de Lépide et d’Antoine dans celles d’Auguste,
qui reçut sous son obéissance le monde fatigué de discordes, et resta maître sons le nom de prince. Les prospérités et les revers de l’ancienne république
ont eu d’illustres historiens ; et les temps même d’Auguste n’en ont pas manqué, jusqu’au moment où les progrès de l’adulation gâtèrent les plus beaux génies.
L’histoire de Tibère, de Caïus, de Claude et de Néron, falsifiée par la crainte aux jours de leur grandeur, fut écrite, après leur mort, sous l’influence de
haines trop récentes. Je dirai donc peu de mots d’Auguste, et de sa fin seulement. Ensuite je raconterai le règne de Tibère et les trois suivants, sans colère
comme sans faveur, sentiments dont les motifs sont loin de moi...